AEIM Solutions informatiques pour professionnels et particuliers exigeants.

Usb 3.1 : Les (très mauvais) résultats de nos tests

28 décembre 2016

usb-c-gf

Les constructeurs de PC et de portables annoncent les Usb 3.1 et Usb C. Idem pour les constructeurs de périphériques. Nous avons donc décidé de tester cette nouvelle norme, annoncée comme la plus rapide de toute la génération des ports Usb.

Pour ces tests, nous avons utilisé un portable susceptible d’équiper n’importe quel foyer ou bureau et ce, pour ne pas faire dans la démesure et la surenchère technologique : nous avons en effet lu des rapports de tests sur le même sujet, avec des machines que personne n’aura jamais ! (Processeur I7 , 16 Go mémoire, Disques SSD de bout en en bout … ), et que nous ne considérons pas comme représentatifs d’une utilisation courante.

Notre matériel de test est donc : un portable en Core i3 – 8 Go mémoire – Windows 7 Pro, et 2 clés Usb: une clé en version Usb 3, et une clé nouvelle version en Usb 3.1. Nous avons testé le système en lecture d’une part, et en écriture d’autre part, en réalisant 2 séries de tests à chaque fois : il s’agissait de copier depuis un disque présent dans le portable des fichiers de données sur les clés Usb, et ensuite de copier ces données depuis les clés Usb vers le disque du portable. Nous pourrions donc comparer ce test à un banal exercice de sauvegarde et de restauration de données vers/depuis un support Usb.

1: Ecriture puis lecture de 2 gros fichiers Iso, représentants 6,229 Go de données
2: Ecriture puis lecture de 2.252 fichiers de données, représentants 3,620 Go de données.

Et pour chaque série des 2 tests ci dessus, nous avons systématiquement changé le support disque dans le portable : 1 disque Sata 5400 tours/minutes, puis 1 disque Sata 7200 tours/minutes et enfin un disque M.SSD Intel.

La clé USB 3 est donnée pour une lecture à 80 Mo/seconde, tandis que la clé USB 3.1 est donnée pour une lecture à 200 Mo/seconde.

test lecture

NB :
Les résultats bleus correspondent aux 2 gros fichiers ISO
Les résultats oranges correspondent aux 2.252 fichiers de données.

usb-ecriture

La clé USB 3 et la clé usb 3.1 sont données pour une écriture à 10 Mo/seconde.

Verdict : Dans tous les cas, nous notons une importante chute des taux en lecture et en écriture dès qu’il s’agit de traiter le lot de 2.552 fichiers.
Etonnamment, la clé USB 3 (donc ancien format), s’avère systématiquement presque aussi rapide en écriture que la clé Usb 3.1. Ce résultat nous paraissant surprenant, nous avons effectué une seconde batterie de tests dans les mêmes conditions mais en utilisant une clé Usb 3.1 de marque différente. Cette seconde série de tests à confirmé les premières observations.

Concernant la vitesse en lecture, la clé Usb 3.1 n’est seulement que 4 à 6 % plus rapide que la clé Usb 3. Pas de quoi fanfaronner sur cette nouvelle technologie !

Nous notons également qu’en changeant de support dans l’ordinateur portable, passage d’un disque 5400 tours à 7200 tours puis à disque SSD, nous améliorons, tout logiquement à chaque fois le taux de transfert, avec un net gain de débit en lecture depuis le support USB et écriture sur le disque SSD. Ce constat est valable quelque soit le support USB choisi.

Quoiqu’il en soit, pour une utilisation courante, les clés Usb 3.1 n’ont absolument pas prouvées un gain de débit justifiant la nécessité de cette technologie pour ce type de support. On peut en revanche imaginer que pour d’autres périphériques tels que le transfert data / voie / images et sans nécessité de stockage par une écriture physique sur le support connecté, cette norme trouvera un usage dans le domaine de la vidéo, du multimédia et du pilotage d’automate.
En revanche, pour ce qui est des clés USB et des disques externes, à ce jour : Aucun intérêt.

Suivez nous sur Facebook